ContourGlobal inaugure ses installations énergétiques KivuWatt innovantes au Rwanda et annonce une augmentation de 25 % de ses capacités de production par rapport à la première phase du projet

– Les installations d’extraction de gaz et de production d’électricité de KivuWatt sont pleinement opérationnelles depuis décembre 2015

– Les opérations dépassent les attentes et atteindront 100 MW d’ici à 2019 avec 9 MW supplémentaires à partir des installations existantes avant la fin de l’année

– Ces installations innovantes réduisent le risque de déversement de gaz nocifs dans l’atmosphère et permettra à terme au Rwanda de doubler sa production d’énergie d’ici à 2020

KIBUYE, Rwanda et NEW YORK, 17 mai 2016 /PRNewswire/ — ContourGlobal, la société américaine de services énergétiques, a inauguré sa centrale électrique KivuWatt à Kibuye, au Rwanda, sur les rives du lac Kivu, en présence de Son Excellence le Président du Rwanda Paul Kagame, James Musoni, ministre de l’Infrastructure, et Jean Bosco Mugiraneza, PDG de Rwanda Energy Group. ContourGlobal était représentée par son PDG, Joseph C. Brandt, par Karl Schnadt, son vice-président directeur et directeur des opérations, par Cheick-Oumar Sylla, son vice-président directeur pour la prospection commerciale en Afrique, et par Jarmo Gummerus, directeur de KivuWatt Ltd. Etaient également présents les ambassadeurs des Etats-Unis d’Amérique, des Pays-Bas, de Belgique, de Chine et de l’Union européenne, ainsi que des représentants de Wartsila et d’autres partenaires du projet.

Le projet KivuWatt est le seul projet d’extraction de gaz et d’eau actuellement en cours dans le monde. Ce projet innovant utilise le méthane qui se trouve dans les eaux profondes du lac Kivu pour produire de l’électricité à faible émission de carbone et, en réduisant la quantité de méthane dans le lac, il réduit également le risque d’émission catastrophique de méthane dans l’atmosphère.

Les plus grandes banques de développement au monde ont rejoint le projet KivuWatt en 2011 lorsque la Banque africaine de développement (BAfD), le Fonds d’infrastructure de l’Afrique nouvelle (FIAN), le Netherlands Development Finance Company (FMO) et la Société belge d’investissement pour les pays en développement (BIO) ont accordé un financement par l’emprunt pour le projet.

Pour Joseph C. Brandt, PDG de ContourGlobal : « En 2008, nous nous sommes associés au Gouvernement rwandais pour transformer la menace des gisements de gaz uniques du lac Kivu en quelque chose d’utile pour les Rwandais. Le projet KivuWatt, pour lequel il a fallu se battre, a permis de concrétiser le potentiel du lac envisagé par SE le Président Paul Kagame. Nous sommes heureux d’avoir pu transformer sa vision en un projet concret de grande envergure qui réduit la menace de catastrophe écologique tout en produisant de l’électricité propre et fiable pour le Rwanda ».

Pour Karl Schnadt, vice-président directeur et directeur des opérations de ContourGlobal : « Nous sommes parvenus à mettre ce projet unique en œuvre et à relever les nombreux défis liés à cette tentative sans précédent d’extraction de gaz à grande échelle dans le lac. Notre concept et notre technologie fonctionnent encore mieux que prévu, et nous sommes heureux d’annoncer aujourd’hui que les installations d’extraction de gaz permettront de produire 9 MW d’électricité supplémentaire. Nous entreprenons les travaux visant à transformer ce gaz inattendu en électricité supplémentaire pour le réseau rwandais d’ici à la fin de l’année ».

La technologie et le processus de KivuWatt

Le processus d’extraction de gaz permet d’amener de 35 bars à 2 bars la pression des eaux chargées en gaz grâce à un séparateur de gaz avec lequel les bulles de gaz sont extraites de l’eau. Le gaz brut est ensuite nettoyé dans quatre tours d’épuration afin de produire un méthane propre. Ce gaz est ensuite acheminé par gazoduc vers la centrale électrique où des moteurs à combustion produisent de l’électricité qui alimente le réseau énergétique du Rwanda. Les installations d’extraction de gaz de KivuWatt se trouvent sur une péniche ancrée à 13 km au large des rives. La phase 2 du projet inclura l’ajout de deux ou trois péniches sur le lac en vue de produire 75 MW supplémentaires. Outre l’extraction de gaz et la production d’électricité, ContourGlobal noue également un dialogue avec la population locale afin de former et de perfectionner les collaborateurs locaux et de financer des projets de bienfaisance comme la construction d’une bibliothèque et la fourniture d’ordinateurs aux écoles de Kibuye.

ContourGlobal en Afrique

ContourGlobal a commencé ses opérations en Afrique en 2008 lorsqu’elle a mis au point et construit sa centrale électrique phare à Lomé, au Togo. La centrale de ContourGlobal au Togo, lauréat de l’Impact Award for Critical Infrastructure de l’Overseas Private Investment Corporation en 2014, a entamé ses opérations commerciales en 2010 et est depuis un producteur d’électricité fiable pour le pays.

En 2013, ContourGlobal a acquis une ancienne centrale thermique au Sénégal et commencé à mettre au point et à construire une nouvelle centrale thermique de 53 MW. Cette centrale est entrée en service en avril 2016, et elle sera la centrale électrique à combustible liquide la moins coûteuse du Sénégal, et elle peut facilement être convertie pour brûler du gaz naturel propre. En décembre 2015, ContourGlobal a annoncé l’expansion du projet visant à inclure la construction des capacités de 33 MW supplémentaires sur le site existant d’ici à octobre 2016. La centrale électrique de 86 MW cumulés à Cap des Biches augmentera sensiblement la production d’électricité pour les habitants et les usines du Sénégal. ContourGlobal offre également des services de trigénération efficaces au Nigeria à trois des usines d’embouteillage de CocaCola Hellenic Bottling Company et compte près de 2 000 MW de projets en développement à travers l’Afrique.

A propos de ContourGlobal

ContourGlobal met au point et exploite des centrales électriques. La société détient et exploite un portefeuille de 62 centrales électriques en énergies aussi bien thermiques que renouvelables, avec une puissance brute actuelle d’environ 4 000 MW. Les projets se situent dans 20 pays sur 3 continents, et font appel à toute une série de combustibles, de technologies et d’équipements. ContourGlobal emploie 1 800 personnes dans le monde.

Related Post