Les sociétés leaders des secteurs du cacao et du chocolat s’unissent pour aider les cacaoculteurs à s’adapter aux impacts des conditions météorologiques et du climat

Un nouveau partenariat en Afrique de l Ouest et en Am érique latine ax é sur la durabilité du secteur

STATE COLLEGE, Pennsylvanie, le 31 mai 2016 /PRNewswire/ — La World Cocoa Foundation (WCF) a annoncé aujourd’hui le lancement de son nouveau programme destiné à renforcer la collaboration entre les secteurs public et privé, afin de répondre à la menace du changement climatique sur le développement durable du cacao, ainsi que sur les nombreux moyens de subsistance soutenus par le secteur. Ce partenariat dirigé par la WCF réunit l’ACDI/VOCA, l’agence américaine pour le développement international (USAID), ainsi que les sociétés leaders mondiales des secteurs du chocolat et du cacao. Cette annonce a été formulée par Tim McCoy, président intérimaire de la WCF, dans le cadre d’une présentation effectuée lors de la réunion intitulée Frontières entre la science et la technologie en matière de qualité, de productivité et de développement durable du cacao et organisée par l’Université Penn State.

World Cocoa Foundation.

Logo – http://photos.prnewswire.com/prnh/20160527/373190LOGO

Ce partenariat constitue une démarche sans précédent impliquant de nombreuses parties prenantes de la chaine de valeur du cacao, afin d’élaborer des solutions face à la variabilité du climat et des conditions météorologiques ainsi qu’à la déforestation, qui soulèvent des menaces économiques, sociales et environnementales majeures pour des millions de petits cacaoculteurs, pour les économies nationales des pays producteurs de cacao, ainsi que pour l’industrie mondiale du cacao et du chocolat. L’Afrique de l’Ouest représente plus de 70 % de la production mondiale de cacao, tandis que le secteur du cacao en Amérique centrale, qui enregistre une production inférieure, a connu une croissance rapide au cours des dernières années. Il est possible que la modélisation du climat oblige de nombreuses régions à changer de cultures et de stratégie de cultures, ou à mettre en place des pratiques de gestion évolutives afin de maintenir l’offre de cacao ainsi que des moyens de subsistance viables.

Tim McCoy, président intérimaire de la WCF, a déclaré : « La réponse au changement climatique constitue une priorité importante pour les secteurs du cacao et du chocolat, les agriculteurs, les petites entreprises et les gouvernements nationaux des pays producteurs d’origine, ainsi que pour la communauté internationale dans son ensemble. Le fait de répondre à cette problématique dès aujourd’hui contribuera à préparer l’avenir et à bâtir les fondations d’une solide plateforme du secteur privé. Le fait d’investir dans un cacao respectueux de la problématique climatique constitue une étape clé afin de garantir une plus grande durabilité du secteur du cacao, et place notre industrie en position de répondre aux réalités du changement climatique évoquées lors de la COP21 à Paris l’an dernier. »

Ce programme s’appuie sur les engagements existants du secteur consistant à accroitre la productivité du cacao parmi les petits producteurs de plusieurs pays tels que la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Libéria, ainsi que la République dominicaine, le Salvador, le Honduras, et le Nicaragua. Grâce au soutien et à l’expertise de l’USAID et de l’ACDI/VOCA, les partenaires du secteur privé développeront une stratégie commune afin de répondre aux impacts du climat sur le cacao, ainsi que plusieurs innovations destinées à aider les agriculteurs à s’adapter aux changements météorologiques, telles que la recherche et le développement en matière de matériel végétal résistant au climat, des pratiques de cultures améliorées, ainsi que de nouveaux modèles agroforestiers. Le programme se focalisera également sur le défi de la déforestation dans les régions cultivatrices de cacao, et prévoira une collaboration avec des experts techniques, tels que le Centre international d’agriculture tropicale (CIAT), qui effectue des recherches continues en matière de modélisation du climat et de cartographie de la déforestation.

Mark Lundy, responsable du thème Relier les agriculteurs aux marchés du CIAT, a déclaré : « Le changement climatique aura un impact significatif sur le cacao en Afrique de l’Ouest, étant prévu que la majorité des impacts engendrés surviennent d’ici à 2030. Ceci signifie que le cacao planté aujourd’hui devra s’adapter au changement des schémas pluviométriques, ainsi qu’à la hausse des températures au cours de sa durée de vie productive. Cette nouvelle initiative constitue une démarche indispensable dans la mesure où celle-ci intègre de solides projections en matière de climat pour l’industrie du cacao dans les processus de décision du secteur privé, favorise le dialogue entre les agences publiques et les donateurs, et établit des priorités sur les plans d’investissement collectifs afin de garantir la résilience du secteur du cacao, qui profitera à l’avenir aux agriculteurs, aux entreprises et aux consommateurs. »

Parmi les sociétés membres de la WCF participant au partenariat figurent : Barry Callebaut, Cargill, Ecom Agrotrade, The Hershey Company, Lindt & Sprüngli, Mars, Inc., Nestlé, Olam International Ltd, et Touton. Ce partenariat participe à l’initiative du gouvernement américain sur la faim dans le monde et la sécurité alimentaire, baptisée Feed the Future, qui soutient les pays partenaires dans le développement de leurs secteurs agricoles afin de favoriser la croissance économique et le commerce, qui sont susceptibles de réduire la faim, la pauvreté et la malnutrition.

À propos de la WCF :  La World Cocoa Foundation (WCF) promeut le développement durable dans le secteur du cacao en fournissant aux cacaoculteurs le soutien dont ils ont besoin pour cultiver un cacao de meilleure qualité tout en renforçant leurs communautés. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.worldcocoafoundation.org ou suivez-nous sur Twitter et Facebook.

À propos de l’USAID  : L’Agence américaine pour le développement international dirige les efforts du gouvernement américain visant à éradiquer l’extrême pauvreté, ainsi qu’à promouvoir des sociétés démocratiques résilientes, notamment l’initiative du gouvernement américain sur la faim dans le monde et la sécurité alimentaire, baptisée Feed the Future. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.feedthefuture.gov .

CONTACT : Jackie Marks, wcf@worldcocoa.org, +1 (202) 737.7870

Related Post